Phase 4 du tutoriel pour Les Nuls

Dans la Phase 4 de ce tutoriel consacré à l'utilisation de Pluxml, nous allons laisser de coté les petites choses que vous découvrirez tout seul qui sont très bien commentées et fort intuitives.

En cas de malheur ou d’incompréhension (voire d'incompétence) , vous pouvez toujours poser ces questions ici ou sur les forums Pluxml. Le Staff et les membres y sont très réactifs. :)

Nous allons attaquer le look et la manipulation des templates. Je sais que c’est un moment que vous attendez tous. ;)

Tout d'abord, c’est quoi un template ?
 
Sur un site internet, un template est son habillage, sa robe, son skin, bref, ce qui sert à mettre en avant une charte graphique ou plus simplement le faire joli.
 
Chez Pluxml, nous appelons cela un thème, mais le mot "template" sera utilisé aussi.
Le système est fait de telle sorte que c’est très simple de modifier ces templates à loisir (toutes les pages peuvent être différentes si on veut), et surtout sans avoir besoin de toucher au "core" (coeur du système Pluxml) lors de vos modifications.
 
Vous pourrez donc mettre votre CMS à jour sans problèmes lors des prochaines versions.
 
Il existe bien évidement des templates tout faits (mis à disposition par les autres utilisateurs) et ce qui nous intéresse ici est de les modifier pour les faire coller à notre besoin.
 
Par exemple, je veux mon menu (la sidebar) à droite, une de chaque coté de ma page d'accueil, une sidebar différente selon les pages ou rubriques que propose mon site, ou un Header différent en fonction de quoi je parle. Nous pouvons faire ça. :)
 
La particularité de Pluxml est qu'il est pensé pour nous faciliter la tâche, et il va nous suffire d'ajouter quelques fichiers dans le thème que nous aurons choisi pour obtenir en deux clics ce que nous voulons selon nos besoins.
 
Avant d'aller plus loin, je vous propose de visiter une page fort bien faite (par Ti-Pierre) qui explique comment un thème est constitué. Vous comprendrez mieux ensuite. ;)

Il y en a une autre pas mal non plus mais plus technique là.
 
Pour faire simple dans l'explication, nous dirons qu'une page est constituée de divers éléments (nous parlons de son code source) dont un qui nous intéresse particulièrement présentement , l'appel du template.
 
A ce stade, comprenons la différence entre "un thème" et "un template" chez Pluxml.
 
Le thème est le look général du site et bien sûr, vous ne savez pas vous en faire un (pour le moment). 
Vous pouvez en trouver un peu partout et surtout ici.
 
Le template et une page modèle que vous aurez fabriqué (vous même) qui apportera des changements à une ou plusieurs de vos pages et vous sélectionnerez ce "modèle" lors de la rédaction de cette page (ou article).
 
Pour voir où cela se passe, allez dans Admin/Paramètres/Options d'affichage et regardez "Choix du thème :" (vous voyez le nom de votre thème).
 
Ensuite, ouvrez en mode édition votre page de test et repérez  une liste déroulante nommée "Template :"
Là, normalement, il y a un truc nommé "satic.php"
 
Cette page utilise donc le template "static.php" et le thème "nom de votre thème"
 
Maintenant, imaginions que nous voulions mettre en ligne une autre page qui n'a pas besoin de sidebar (le menu "automatique").
Dans "Template :", choisissez   "static-full-width.php", enregistrez et allez voir ce que cela donne. Une petite démonstration ici. :)
 
Vous avez vu ?
 
C'est donc très facile d'appliquer un autre template à une ou plusieurs pages ou article de votre thème. Voyons comment fabriquer ces templates. ;)
 
Nous allons maintenant passer aux exercices pratiques et vous allez fabriquer votre premier template. Merci de suivre ces conseils à la lettre afin de ne pas vous perdre et de m'obliger à me répéter. :)
 
Nous avons vu par ailleurs que les thèmes (donc aussi les templates) sont physiquement indépendant du core (code coeur du système) Pluxml, ce qui veut dire que quoi que vous fassiez, nous ne risquez pas l'Apocalypse et il sera très facile de revenir en arrière au cas où vous auriez fais une bêtise.
 
Toutefois, par sécurité, et parce que c’est un réflexe de codeur/programmeur, nous allons faire une copie du thème par défaut et travailler sur une copie.
Direction votre FTP, regardez dans le répertoire "Thèmes" et repérez celui nommé "defaut". Si vous n'avez pas été plus vite que moi, c’est le seul thème installé sur votre site. ;)
 
Hé bien, nous allons en mettre un second en copiant ce répertoire (defaut), en le renommant gentiment, et l'uploadant dans le répertoire réservé aux thèmes. Vous avez maintenant deux thèmes.
 
Par convention puisque nous travaillons ensemble, nommez votre nouveau thème "defaut-moi" ("-moi" peut être votre prénom mais n'oubliez pas le tiret).
 
Ouvrez la page paramètres/Options d'affichage et vous constatez à l'item "Choix du thème :" qu'il existe maintenant un thème "defaut-moi". Sélectionnez celui-là et enregistez cette nouvelle configuration (Modifier les options d'affichage).
 
Rien ne change, bien sûr puisque "defaut-moi" est la copie conforme de "defaut" et c’est sur ce thème que nous allons travailler.
 
Commençons par quelque chose de facile.
 
Nous allons faire une page dont le look sera complètement différent. Regardez donc ici. ;)
 
Il est à noter que ce principe est applicable aussi pour vos articles (article.php au lieu de static.php) et même toute une catégorie en allant dans administration/Catégorie/option de la catégorie.
 
Pour résumer la situation, grâce à notre nouvelle static-quelquechose.php, nous avons créé un autre look (template) en lui donnant sa propre feuille de style, son propre header et, si nous l'avions voulu sa propre sidebar. Avec ce principe, vous faites ce que vous voulez. :)
 
Ce qu'il faut retenir, c'est que les fichiers que vous fabriquez doivent êtres nommés en minuscule et toujours respecter le préfixe pour que Pluxml le reconnaisse (et pour que vous vous y retrouviez plus facilement.
 
static-jack.php
style-jack.css
static-sidebar-droite.php
static-header-jaune.php
 
......ce qui est en gras étant le préfixe et n'oubliez pas le tiret.
 
Tout cela vous sera bien utile pour faire des tests sans toucher à vos pages déjà en ligne. Je m'explique.
 
En avançant de plus en plus avec Pluxml, vous découvrirez qu'il suffit d'ajouter des tags, ou instructions, pour obtenir des effets aussi jolis qu'utiles.
Par exemple, vous pourriez vouloir la liste des derniers articles dans votre header (oui, je sais, c'est débile), celle des cinq derniers articles d'une telle catégorie dans votre menu ou les commentaires dans votre pied de page. Pourquoi pas ? ;)
 
Il vous suffira de coller ces instructions là où vous le voulez et nous étudierons cela un peu plus tard quand vous serez bien familiarisé avec Pluxml.
 
C'est là que vous serez bien content de produire des templates différents sans toucher aux pages qui sont déjà en ligne et il ne vous restera plus qu'à modifier votre template d'un clic quand vous serez prêt à montrer votre oeuvre à la face du monde. 
 
Attention tout de même au fait que si vous changez de thème, il faudra refaire vos templates additionnels si vous voulez que cela fonctionne. A par ça....
 
Fini le stress du webmaster. :)
 

 

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot oxqqb ? :